Marégraphes

Ce produit a été conçu par l’Observatoire global du Saint-Laurent et comprend les données et les services offerts par le Service hydrographique du Canada de Pêches et Océans Canada. L’inclusion de données provenant du Service hydrographique du Canada dans ce produit NE signifie PAS que le Service hydrographique du Canada ou Pêches et Océans Canada appuie ce produit. 

Réseau permanent d’enregistreurs de niveau d’eau

Le Service hydrographique du Canada (SHC) de Pêches et Océans Canada (MPO) exploite, à la grandeur du pays, un réseau permanent d’enregistreurs de niveaux d’eau (RPENE) effectuant le suivi de la fluctuation des niveaux d’eau du Canada. Le SHC a la responsabilité, entre autres, des observations se rapportant aux marées et aux niveaux d’eau dont la hauteur fournie a pour point de référence le zéro des cartes marines. Le RPENE a pour buts de soutenir les besoins hydrographiques de vérification des prédictions de marées, de contribuer à la sécurité de la navigation maritime, d’assurer la surveillance des ondes de tempête et des tsunamis et de suivre l’évolution du niveau moyen des mers.

L’application « Conditions maritimes » de l’OGSL diffuse les données des marégraphes en direct de façon continue depuis mai 2014. Les données antérieures à 2014 sont disponibles sur l’OGSL via le SGDE (MPO).

Observations

Les observations de niveau d’eau sont des données mesurées à des endroits équipés de stations d’enregistrement et de systèmes de transmission électronique. Ces mesures calculées sont en mètres par rapport au zéro des cartes de l’endroit. Pour plus d’information sur le zéro des cartes, ou zéro hydrographique, veuillez consulter la page Références verticales du site web de Pêches et Océans Canada.

Dans le Saint-Laurent, les observations du RPENE proviennent du Système d’information sur les niveaux d’eaux côtières et océaniques connu sous le nom de SINECO, un système opérationnel d’observations et de prévisions de niveaux d’eau couvrant toute la voie navigable du Saint-Laurent de Montréal à Cap-aux-Meules. Ce système prend en charge l’acquisition, la vérification, la gestion et la diffusion des données par des moyens modernes de communication.

Ce système est constitué de stations d’enregistrement des niveaux d’eau réparties à des endroits stratégiques tout le long du Saint-Laurent. Ces stations possèdent des capteurs de pression hydrostatique, de température de l’eau, de pression atmosphérique et, en aval de l’Île d’Orléans seulement, de salinité de l’eau. Les capteurs immergés se trouvent à des profondeurs variant entre 3 et 10 mètres selon les installations et la fluctuation du niveau de l’eau. Les données de profondeur et de niveau de l’eau se rapportent au zéro des cartes.

Note : les données de type environnemental (température, salinité et pression atmosphérique) sont des données auxiliaires, fournies à titre d’information seulement. Aucun contrôle de la qualité n’est fait sur les données environnementales diffusées.

Prévisions de 30 jours de Montréal à Saint-Joseph-de-la-Rive

Les prévisions de niveau d’eau du fleuve Saint-Laurent proviennent d’un modèle unidimensionnel (Lefaivre et al. 2009) qui tient compte des débits du lac Ontario, du bassin de l’Outaouais et des autres rivières tributaires au Saint-Laurent. Ce modèle tient compte des marées et aussi de l’influence atmosphérique pour les premières 48 heures de manière à anticiper les ondes de tempêtes. De plus, le modèle assimile en temps réel les nouvelles observations pour augmenter sa performance.

Les données de niveau d’eau sont affichées en temps réel sur le graphique selon le code de couleur affiché au bas. En déplaçant le curseur sur un point en particulier, la valeur numérique s’affiche en mètre par rapport au zéro des cartes locales. En cliquant sur ce point, une fenêtre apparaît. En cliquant sur la ligne : Graphique de séries temporelles, il est possible d’obtenir la prévision de niveau d’eau jusqu’à 30 jours pour ce point.

Prédictions

La prédiction de marée est un niveau d’eau calculé à un instant et un lieu donné obtenue à partir de constantes harmoniques correspondant principalement aux forces génératrices astronomiques luni-solaire et à des phénomènes complémentaires d’origine hydrodynamique. Les niveaux d’eau prédits sont comparables aux valeurs disponibles dans les Tables des marées et courants du Canada.

Caractéristiques des données de niveaux d’eau

Les services Web du Service hydrographique du Canada donnant accès aux données de marées, de courants et de niveaux d’eau sont accessibles à l’adresse suivante : www.tides.gc.ca/fra/info/licence.

Contrôle de qualité

Les données brutes en provenance des enregistreurs de niveaux d’eau passent par des processus automatisés de vérification et de validation des données. Les enregistreurs installés aux stations SINECO permettent l’acquisition simultanée de trois mesures de niveaux d’eau, en plus des données environnementales du milieu (température, salinité, pression atmosphérique). Cette redondance d’information conjuguée aux calculs des prévisions de niveaux d’eau sont les deux processus importants liés au contrôle de qualité des données. Ainsi, la donnée dite :

  • « Probablement bonne » fait référence aux données mesurées aux trois minutes qui satisfont la première étape de vérification consistant simplement à comparer entre elles les mesures redondantes des différents capteurs et les limites minimales et maximales déterminées pour chaque station.
  • « Bonne » fait référence aux données mesurées aux quinze minutes qui, en plus de la première étape de vérification, satisfont le second niveau de validation. Ce second niveau prend en compte les mesures antérieures et d’autres critères. Ainsi, dans le système SINECO, les valeurs des prévisions et l’erreur standard associée à ces prévisions définissent les limites d’acceptation des nouvelles observations.

Ce projet a été réalisé avec l’appui de :